Livres

Les ailes de Camille : roman jeunesse

Ailes de CamilleCamille est un garçon sourd de 9 ans qui vit à Toulouse, non loin de la place Saint-Pierre. Son père n’est pas là, il est en Afrique et vit donc seul avec sa mère.
Heureusement, son père a réussi à persuader sa mère qu’il peut maintenant aller seul à l’école et qu’on peut aussi lui confier les clefs de la maison. Il en est très fier.
Pourtant tout reste difficile pour Camille car il est en intégration à l’école et bien souvent, seul le rêve, l’aide à s’évader des situations difficiles qu’ils rencontrent.
Il a aussi une passion, il adore les papillons. Un jour, il reçoit un colis de son père et il contient un magnifique papillon appelé Bebearia Phantasia.

240px-Bebearia_cutteri2 (2).JPG

Malgré l’interdiction de sa mère, il l’emmène à l’école dans une boite fermée par une plaque de verre scotchée. Il manque de se la faire voler dans la rue, alors dans la classe pendant la récréation, il la garde précieusement sur ses genoux pendant que les autres jouent au foot – même s’il aimerait bien jouer au foot aussi.
De toute façon personne ne le comprend, alors  il enlève ses appareils et devient le « maitre du silence ». En lui la colère monte et il imagine tous les animaux, les couleurs, la vie en Afrique. Quand la maitresse lui demande ce qui ne va pas, il lui tourne le dos et s’isole.
Un jour Camille disparait…….

Ce petit roman de 57 pages édité chez Casterman a été écrit par Jean-Jacques Marimbert, philosophe et romancier, né au Maroc. Il a été médecin dans la région Marimberttoulousaine et a travaillé quelques mois pour Médecins Sans Frontière (MSF) auprès de réfugiés éthiopiens en Somalie. Devenu agrégé de philosophie. Il enseigne cette matière en lycée à partir de 1985, d’abord à Cotonou (Bénin) jusqu’en 1990, puis à Lyon et, depuis 2001, à l’Université de Toulouse-Le Mirail. Dans les années 1990, Jean-Jacques Marimbert a commencé à publier des nouvelles et des romans, pour adultes, comme pour enfants.

Il est illustré par Sibylle DelacroixSibylle Delacroix

Camille a bien deux copains sourds mais la plupart du temps, il est plongé dans le monde des entendants et sa surdité l’isole facilement. Soit qu’il ne comprend pas, soit qu’il n’est pas compris. Il voudrait bien vivre comme tous les autres enfants mais sans cesse il bute sur sa surdité.

Une petite histoire très touchante de l’univers de l’enfance en surdité.

Pour le trouver dans nos bibliothèques : https://bit.ly/2S1Pl7m
Bonne lecture !

Isabelle

 

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s