Livres

Ils nous racontent leurs vies – épisode 5

« Entendre parmi les sourds » de Diane Demers, Charles Gaucher et Francesca Bourgeault. Un livre édité au Québec.

Diane Demers_FacebookDiane Demers est une enfant entendante de parents sourds.  Sa mère est sourde de naissance, son père est devenu sourd à l’âge de 5 ans. Elle n’a pas connu son père car il est mort quand elle avait six mois.

A l’âge de 10 ans, après une méningite, elle devient sourde de l’oreille gauche mais cela ne la traumatise pas du tout. Comme elle nous le dit, au grand étonnement des gens, sa langue maternelle est la langue des signes québécoise. « Celle avec laquelle je me sens le plus à l’aise, le plus dans mon élément ».

« La langue des signes québécoise, pour ma part, n’est pas un simple code : elle est une langue à part entière qui possède sa grammaire et sa syntaxe propres ».

Elle va longtemps exercer ses talents en tant qu’interprète  dans différents instituts de sourds, pour des étudiants, pour des adultes en réunion ou formation.
« Petit à petit, j’ai pris mon rôle d’interprète au sérieux, tant dans ma vie professionnelle que personnelle. Il m’arrivait de me dépasser et d’être fière. j’aimais relever les défis ».

Elle est devenue éducatrice spécialisée auprès des Sourds et elle est mère d’une fille sourde. Elle a pourtant connue les mêmes angoisses et les mêmes interrogations que tous les parents entendants qui ont des enfants sourds : quelle voie choisir pour sa fille Joëlle ?

La première partie est le récit  de Diane Demers, interviewée par Charles Gaucher pendant plus de 9 heures entre 2008 et 2009. Il a été mis sous une forme plus agréable à lire par Francesca Bourgeault.
Elle nous raconte sa jeunesse, son adolescence, ses amours, sa vie d’adulte, sa vie de mère, sa vie professionnelle et celle de la communauté sourde au Québec.

Charles gaucher

Dans la deuxième partie, ce sont des pistes de réflexion de Charles Gaucher pour les intervenants, pour les parents sourds, pour les enfants entendants. Les principaux sujets du livre ont été validés en survolant les écrits déjà produits au Québec et dans le monde.

Charles Gaucher a écrit de nombreux ouvrages dont « Ma culture c’est les mains : la Quête identitaire des sourds au Québec » et « Les sourds : aux origines d’une identité plurielle. »
On peut trouver une bibliographie de tous ses écrits à la fin du livre.

Voilà comment l’éditeur explique l’objectif de ce livre: « Nous avons tous besoin d’être compris par quelqu’un, à un moment ou à un autre. Si le témoignage de Diane peut aider un CODA à se sentir moins seul, un parent sourd à mieux comprendre la réalité de son enfant entendant ou un intervenant à mieux orienter ses actions dans son travail, ce livre aura rempli son rôle ».

Ce que j’ai aimé : ce qui m’a attiré tout d’abord, c’est le titre.
Lors d’une marche à la journée mondiale des sourds, j’ai été très impressionnée de me retrouver seule entendante parmi les sourds alors le titre de ce livre m’a attiré. Les chapitres sont courts. On peut donc relire des passages autant de fois que l’on a envie.
C’est un petit livre de 125 p.  que je vous recommande vivement !
Isabelle

 

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s