Vie des bibliothécaires

Je suis débutante, par quoi je commence ? [Épisode 5]

Les questions qu’on vous pose quand vous apprenez la LSF…

Lorsque vous commencez à apprendre la LSF, vous n’avez qu’une envie : en parler à tout le monde. C’est exactement ce que vous faites. En retour, on vous pose des questions, beaucoup de questions. Le plus surprenant, c’est que ce sont… toujours les mêmes !

Voici le top des questions qu’on pose à tout débutant en Langue des Signes Française !

>>>Est-ce que la langue des signes est internationale / universelle ?

Non seulement  cette question revient de manière systématique dans tous les échanges que vous avez pu avoir, mais en plus, elle est TOUJOURS posée en premier ! Il semble que ce soit vraiment la question que tous les non initiés à la culture sourde se posent…

La réponse est non. En général, le commentaire qui suit est : « Oh quel dommage ! Ce serait si pratique ! », ce qui vous laisse sans voix. Qui a jamais prétendu que la LSF devait être une sorte d’esperanto qui faciliterait la vie de tout le monde ?

Pour convaincre votre interlocuteur, faites-lui lire notre article sur le British Sign Language !

>>>Combien y-a-t-il de sourds en France ?

Si comme moi, vous êtes fâchée avec les chiffres depuis l’enfance, vous ne risquez pas de pouvoir répondre. Mais sinon, vous pouvez retenir un pourcentage, c’est plus facile : les sourds représentent 9% de la population française (Source INSEE, enquête Handicap-Santé, 2008)

>>>Combien ya-t-il de sourds qui signent en France ?

Zut ! Encore une question à chiffres, la suite logique de la question précédente… eh bien on vous laisse chercher…

>>>Pourquoi les sourds ne sont-ils pas tous appareillés / implantés ?

Très vaste sujet. Votre interlocuteur regrettera d’avoir posé cette question. Car quelle que soit votre opinion personnelle sur le sujet, il y a fort à parier que votre réponse sera longue, complexe et détaillée. Pour nourrir la réflexion de votre interlocuteur, envoyez-le regarder cette émission de l’oeil et la main et puis cette conférence.

 >>>Questions bonus du public pour ceux qui travaillent en bibliothèque : si je vais voir votre collègue sourd, là, on va se comprendre ou pas ?

Ne vous agacez pas de cette question. Elle peut provenir d’une personne simplement soucieuse de bien communiquer avec votre collègue. Rassurez-la, dites-lui de communiquer par écrit, par mime, que votre collègue s’adaptera, et surtout dites-lui que votre collègue est avant tout bibliothécaire et parfaitement compétent !

Les questions continuent de pleuvoir ? Calmez votre interlocuteur en lui montrant cet article de nos collègues de la Canopée : il y trouvera une synthèse avec des chiffres, des liens vers des articles, des données concrètes sur la culture sourde !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s