Livres

Black Out de Brian Selznick, histoires en mots et en images

Ne vous laissez pas troubler par le nombre impressionnant de pages. Lancez-vous et plongez dans l’atmosphère étonnante de ce roman graphique, vous ne le regretterez pas !

Les illustrations en noir et blanc sont pleines de finesse et d’intensité, et se mêlent parfaitement à la sensibilité du texte.

                 Deux histoires, l’une en mots, l’autre en images.

     BenBen Wilson, Lac Gunflint, Minnesota (Etats-Unis), juin 1977. Histoire en mots.

Ben, sourd de naissance d’une oreille, fait chaque nuit le même cauchemar. Des loups sont lancés à sa poursuite, galopant à travers la neige sous la lumière de la lune. Mais pourquoi le traquent-ils ainsi ? Que signifie ce rêve ?

Ben vient de perdre sa mère suite à un grave accident. Il est recueilli par son oncle et sa tante avec qui il doit désormais vivre. Le garçon n’a jamais connu son père, il ignore tout de lui. Jusqu’à une nuit d’orage, où il découvre dans son ancienne maison, caché dans un placard, un livre appartenant à sa maman. Ce livre, sur l’histoire des musées, porte une dédicace : « Pour Danny, de tout mon cœur, M. ». Et sur un marque page un numéro et une adresse à New York. Et si ce Danny était son père ? Et si son père était bel et bien là-bas, à New York ? Plein d’émotions et d’espoir, il saisit le téléphone. Au moment où il porte le téléphone à son oreille, la maison est frappée par la foudre… Ben se réveille à l’hôpital. Les personnes autour de lui essayent de lui parler. Les lèvres bougent, Ben n’entend plus aucun sons. Il est devenu Sourd. Mais déterminé, rien ne l’arrête dans sa quête. Profitant d’un moment seul dans sa chambre, Ben s’échappe de l’hôpital et embraque dans un bus pour New York, bien décidé à retrouver son père.

Rose

     Rose Kincaid, Hoboken, New Jersey (Etats-Unis), octobre 1927. Histoire en images.

Rose, une jeune fille sourde, est seule dans sa chambre. Rose rêve d’aller à New York. Elle voit la ville depuis la fenêtre de sa chambre et aimerait plus que tout pouvoir s’y rendre. Mais on lui interdit de sortir à cause de sa surdité, pour la « protéger » lui dit-on. Son père reste indifférent, il ne fait pas attention à elle et ne fait aucun effort pour communiquer avec sa propre fille.

Rose passe son temps à découper des photos de stars dans les magazines et à récupérer les journaux de son père pour en faire des maquettes de villes en papier. Elle s’attache aussi à collectionner chaque article et photos d’une certaine Lillian Mayhew, actrice renommée, avec qui Rose semble avoir un lien…
Un jour, Rose s’enfuit de chez elle en passant par la fenêtre. Elle embarque dans un ferry et se rend à New York…

     Ben et Rose, deux personnages touchants et rêveurs, deux êtres liés l’un à l’autre. Deux tranches de vie parallèles qui s’entrelacent. Deux aventures que 50 années séparent, mais qui finalement se croisent.

Black Out, c’est aussi un récit qui parle avec subtilité et douceur de la surdité -ou plus précisément des surdités- et de la langue des signes. Un roman émouvant dans lequel comme par magie, les mots deviennent des images et les images deviennent des mots, et tout fait sens.

A retrouver dans nos bibliothèques, par ici !

Elise

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s