Vie des bibliothécaires

La lecture et l’écriture pour les enfants sourds ?

Nous étions à l’INJS le 9 avril pour une conférence organisée par l’ARPADA, sur la lecture et l’écriture pour l’enfant sourd et le rôle des parents dans cet apprentissage.

La lecture est un sujet qui intéresse particulièrement les bibliothécaires, mais il y a bien des façons de lire et d’apprendre à lire. Aussi nous avons été agréablement surprises qu’on y parle surtout de jeux.
Comme nous organisons bientôt un atelier jeux, nous avons été très attentives.
Certains jeux sont très connus comme le DOBBLE ou Le LYNX, les dominos des contraires chez Nathan et les jeux d’asmodee.com

Dans quels buts ?
Tout d’abord pour avoir le plaisir d’apprendre, de montrer ses compétences, de savoir faire et de savoir être, d’interagir, de favoriser la communication et de partager des outils.

Certains jeux sont moins connus et même faciles à fabriquer.
Il s’agit essentiellement des jeux du monde.: Le Bagchal, le Surakarta, le Xou Dou Qi, le Dérive , Le Pentamino et bien d’autres que vous trouverez sur le site jeuxstratégie.fr
Certains sont proches de nos jeux de sociétés européens mais en beaucoup plus visuels.

Pour les plus petits, un exemple de jeu a été donné avec les couleurs : Des couleurs aux transports.

Il existe aussi 5 DVD dans nos bibliothèques « s’il te plait dis-moi ? » qui expliquent des jeux en LSF.

Nous avons particulièrement remarqué l’intervention exceptionnelle de Marie-Thérèse L’Huillier, conteuse sourde et ancienne productrice à la télévision d’émissions en Langue des Signes Française.

Elle a apporté sa contribution en marquant l’importance des contes et des ateliers contes en LSF. L’enfant aime qu’on lui raconte souvent la même histoire. Il faut laisser l’enfant réagir, interagir à sa façon. Il faut peu de personnages, des émotions et tenir compte des contraintes visuelles de l’enfant sourd pour qu’il bénéficie au même titre que l’enfant entendant de la richesse de la narration des contes. Le livre est comme un objet transactionnel. Il faut aussi privilégier les jeux de mains, jeux sur des configurations (exemple donné de celui de Monica Companys ).

Un jeune homme sourd nous a expliqué que les jeux l’avaient beaucoup aider pour comprendre la géométrie.

Dans la vie quotidienne, on peut avoir besoin du français, mais on peut l’aborder en faisant des parallèles avec des jeux : mots croisés, etc.

Isabelle

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s